Wot I Think : Playstation meeting 2013

Cet article est parfaitement sérieux dans ses propos, certainement pas dans sa forme, mais au moins dans le fond, même si le contenu de l’article fait penser que vous visiter gamerama ou jeuxnoob.

Peu de temps avant, j’étais sur un forum tout ce qu’il à de plus humble « Général Jeux Vidéo », j’ouvre la page et que vois-je ? Un topic d’une personne qui voudrait une réédition des CoD  sur next-gen, entre les rumeurs sur la PS4 et ce topic, tous les paramètres étaient liés pour donner une soirée épique, ça n’a pas raté.

Playstation 

Blog de hapistereturn012 : Jeux Vidéos Tests, Wot I Think : Playstation meeting 2013

Avant de parler du « Playstation meeting 2013 », il est temps de se remémorer de la 1ère PlayStation, cette console grâce à l’adoption d’un nouveau format physique de lecture et d’enregistrement, par ses jeux éblouissant en 3 dimensions et sa pub agressive à permis de rencontrer le succès auprès du public.

Mais… mais pourquoi parles-tu de la 1ère PS ? On s’en fout parles-nous la PS4 !

Du calme jeunot soit patient, si cette console est à présent considérée comme culte au même titre que la SNES, c’est de par la variété de la ludothèque, des univers qui n’auraient pu jamais voir le jour si le hardware n’était pas présent, bref que la console a été très suivie par les éditeurs contrairement aux 2 autres concurrents de la cinquième génération que sont SEGA avec sa Saturn et Nintendo avec sa N64.

Accessoirement, le piratage des jeux été plus aisé, un autre paramètre à tenir en compte.

Mais pas seulement !

Divers univers sont nés sur cette console, les jeux au lancement de la console étaient de genres bien distincts (Plate-forme, FPS, Action, Combat, Wargame, RPG, voire plus…), ce qui permettait à chaque public d’y trouver son compte, les gens prenaient ce qu’il leur intéresser grâce aux conseils des magazines de jeux vidéo ou de son vendeur. Si en plus je vous parle des jeux qui ont suivi avec la PS1, la SNES, la game boy et de la megadrive dans les années qui suivent leur lancement, il y a un trou béant qui se creuse entre cette génération et la nôtre.

Le marché de l’occasion était florissant et internet n’était pas encore totalement démocratisé (il faudra attendre que l’ADSL soit bien déployé, qu’on ait plus ce bip sonore pour signaler qu’on va se connecter et qu’on ne faisait plus surtaxer les gens lorsqu’il dépasser une limite de temps), ce qui poussait certains et ceux, quand il n’avait pas les moyens, à s’échanger les jeux ou se les prêter.

La console offrait un environnement de jeu convivial et une simplicité d’utilisation, deux arguments qu’on ne pas attribuer à la 360 et la PS3 (sisi la Wii est plus simple à utiliser pour Mr et Mme Michu que ces 2 consoles en plus d’être conviviale).

Pourquoi vous parlez de tout ça ? Eh bien tout simplement, car il y a d’énormes problèmes avec cette pseudo-console mais également avec les éditeurs tiers, ainsi qu’au niveau communautaire.

The Hype

L’être humain est un mammifère doté de la plus grande intelligence comme il peut être d’une stupidité inconcevable, les probabilités qu’une personne agisse de façon insensée sont augmentées si celui-ci rentre dans un effet de groupe, rejetant sa part d’individualisme et toute notion réflective, laissant part à une animosité des plus primitives.

Les réactions lors de cette conférence nous l’a prouvé encore une fois, entre ceux qui sont déçus des annonces de leur marque favorite une nouvelle fois et qui à la fois pensent que les graphismes (en terme purement technique) de Killzone Shadowfall sont mieux que les jeux disponibles sur PS3 et ce qu’offre le Cryengine 3 (*rires dans la salle*), viennent ensuite ceux qui parlent de révolution, que Sony sont les meilleurs. Sans oublier la vulgarité dont on fait preuve les spectateurs qui ont écrit sur le chat Ustream du stream français.

Mon dieu c’était donc vrai ! Les gens deviennent idiots ! Heureusement que les médias traditionnels n’étaient pas présent sur le stream, ça aurait donné un article en or où les joueurs seraient considérés comme indiscipliné, de quoi donner des arguments à notre gouvernement de mieux cadrer la liberté d’expression sur internet à cause de petits gens.

Les annonces

Blog de hapistereturn012 : Jeux Vidéos Tests, Wot I Think : Playstation meeting 2013

Pour ce qui est des annonces de jeux, elles n'étaient pas ce qu’il y a de plus engageant quand à l’achat de la console (y a pas mal de jeux multiplateformes), c’est du déjà vu pour la plus grande partie de ce qui a été présenté :

- Watch dogs  semble avoir un concept qui partage d’énormes similitudes avec une autre série d’Ubisoft « Assassin’s creed », on a changé l’époque et donc plus ou moins touché à des mécanismes de jeux ainsi qu’aux contrôles du personnage.

- Killzone est la suite d’une série inintéressante, un FPS classique et « moderne» ayant énormément de défauts depuis le premier épisode.

- Driveclub fait office de substitut à  la série gran turismo, de là à dire qu’ils veulent concurrencer la série Forza, il n’y a qu’un pas.

-CAPCOM et sa rétrospective pour faire titiller les vieux joueurs. Leur prochain jeu deep down à une atmosphère assez proche de ce que propose Dark Souls.

-Square enix nous présente encore la démo technologique qui date d’il y a un an et d’attendre l’E3 pour plus d’informations, on les remercie pour leur présence inutile.

-David cage qui nous présente le nouveau moteur de Quantic Dream tout en croyant fermement révolutionné le jeu vidéo.

- Blizzard qui annonce le portage sur PS3 et PS4 de la déception de 2012 : Diablo 3. Qui sait, ils intégreront peut-être l’hôtel des ventes et leur DRM moisit ?

Il ne reste donc plus que The Witness, Knack et l’outil de jeux développé par media molecule, ce dernier intéressera surement les fans qui ont adoré l’aspect créatif de Little Big Planet. Déjà que sur cette génération, on est à la limite de la pénurie en termes de variétés (heureusement il y a les studios indépendants), sony et les autres éditeurs nous présente des jeux resucés (qui seront comme toujours dans une version appauvrie par rapport à ce qui a été déjà fait), les prochains jeux dans les mois qui vienne sur cette génération (la Wii U et PS4 sont des consoles new gen) seront tous sauf indispensable pour la majeure partie du catalogue à venir. De plus les jeux présentés in-game est ce que propose une PS3 en fin de vie, ne me dites pas que vous avez cru que deep dawn est en temps réel ? Que l’unreal engine 4 ressemblera à ce que vous voyez à l’écran ? Souvenez-vous du prétendu rendu que devez offrir l’Unreal engine 3 et Killzone 2.

Si avec ça, ce n’est pas la foire, il n'y a rien de mieux que cet adjectif pour illustrer ce qu'était cette conférence. Ce n’est pas encore terminé, il y a encore d’autres points qui n’ont pas été abordés. 

Blog de hapistereturn012 : Jeux Vidéos Tests, Wot I Think : Playstation meeting 2013

L’interface

Blog de hapistereturn012 : Jeux Vidéos Tests, Wot I Think : Playstation meeting 2013

Voici le nouveau Wind... oh wait.

L’interface de la PS4 en l’état ressemble à une interface du Xbox live ou de Windows 8. Vous vous rappelez des arguments qui ont conduit au succès de la première playstation (et autres consoles) ? Eh bien voilà comment rendre une interface complexe et l’alourdir inutilement (merci les features inutiles), elle ne va pas faire dans la simplicité.

Dans l’en-tête on pourra sélectionner l’option d’affichage de la liste d’amis, configurer sa console ainsi que de consulter son profil. Tandis que l’écran principal se contentera d’afficher une liste des diverses applications sur la console. C’est d’un génie ! Appliquer une interface tablette lorsqu’on utilise une manette ! Ne me dites pas que le pavé tactile sera pratique à la navigation ! Sauf si la caméra en devient également un outil, dans ce cas précis, tenez-vous debout et bouger la main comme un idiot devant votre TV.

La manette

Blog de hapistereturn012 : Jeux Vidéos Tests, Wot I Think : Playstation meeting 2013 Blog de hapistereturn012 : Jeux Vidéos Tests, Wot I Think : Playstation meeting 2013

La dualshock de Sony n’est pas réputée pour son ergonomie, mais plutôt pour son esthétisme, mais là où Sony à fait fort c’est de faire une manette plus moche en plus d’être moins pratique ! Le bouton qui remplace start est « Options » et se trouve à côté du pavé tactile, on imagine bien le pauvre sot qui glisse et appuie sur ce bouton ou l’autre qui est à l’opposé « Share », ou encore qu’il touche le bouton « options » en voulant appuyer sur carré ou  triangle. Pourquoi ne pas avoir transposé ce pavé tactile au dos de la manette ? Quelle sera son utilité dans les jeux ? C’est quoi cette idée de mettre une grosse LED de couleurs différentes pour identifier chacun des joueurs ? Ont-ils pensé que les joueurs pourraient se tromper plus aisément dans leur identification ? C’est quoi l’idée ? Faire de la manette Sony un produit high-tech qui déchire tout ? L’identification du joueur sur la manette PS3 était ce qu’il y avait de plus simple, une led rouge s’allume sur la partie correspondant au numéro du joueur. Tiens il y a un haut-parleur intégré à la manette, une idée volée à Nintendo.

Bon on espère au moins que ce ne sera pas un mauvais plastique sur les boutons analogiques, le plus gros point positif c’est qu’on pourra relier directement un casque ou un écouteur sur la manette pour écouter les sons produit par la console.

La « convivialité » selon Sony

La killing feature de la console sera son orientation sur les réseaux sociaux : une plate-forme sociale type facebook sera intégrée à la console (Sérieux les joueurs le demandait ?), vous pourrez même streamer vos jeux en direct via ustream, publier plus facilement vos vidéos, de quoi aller ensuite spammer les forums pour votre nouvelle chaine inutile, les modos seront aux anges.

L’aspect convivial selon Sony sera de pouvoir aider vos pauvres amis perdus dans leur jeu couloir en prenant le contrôle de leur partie à distance, reste à savoir s’il faut le jeu également, ce qui reviendrait à dire que cette fonctionnalité est propre au jeu et ne soit pas intégré dans d’autres. Aurait-on oublié que la convivialité, c’est également des joueurs dans une même pièce en train de s’amuser tous ensemble ?

Un problème épineux

La Playstation Vita fait un flop et n’est pas très suivi, autant vous dire que le remote play proposé avec le nouveau produit de sony ne m’intéresse pas. Une question doit être incrusté dans votre tête, pourquoi elle bide au japon ?

C’est simple, la Vita a été conçue par la branche américaine de Sony et comme certains d’entre vous doivent le savoir, les Japonais sont chauvins et c’est pourquoi les consoles Nintendo font fureur et que la Xbox comme la Vita sont reniées sur ce continent. Il est possible que la console ne rencontre pas le succès au japon, de plus son architecture est proche du PC, les Japonais n’étant pas habitué aux API Occidentaux (il suffit de voir le portage de Dark Souls sur PC pour s’en rendre compte) et trouvant le développement difficile par manque d’expérience, deux scénarios sont alors possibles :

- Soit les développeurs japonais adoptent les API provenant d’occident et risque de salement en chier au vu de leur manque d’expérience.

- Soit, ils vont aux cotés de Nintendo, car c’est la seule firme qui dispose de ses propres API en provenance du Japon.

Fear the future

Le futur selon sony est de pouvoir rester en permanence connecté au Web et de vous fliquer à chaque instant (c’était déjà le cas avec cette génération). Leur plate-forme de téléchargement ou cloud gaming pourront vous proposé des jeux en fonction de votre ludothèque sans votre permission, bienvenue dans la prison de l’esprit, si Georges Orwell était encore parmi nous, il en ferait une drôle de tête.

 Il ne reste plus qu’à savoir si nous devons donner un nom complet lors de l’inscription au PSN ou si on peut choisir un pseudo (veuillez regarder l’image de l’interface), de toute façon quel intérêt à l’anonymat tant que le joueur pourra jouer au dernier KALLOF, streamer ses parties et assurer la consommation des produits que proposent les éditeurs, grâce au divertissement, le joueur pourrait faire l’impasse sur ses propres droits. Non seulement Sony vous à l'œil, mais même vos propres amis et des étrangers vous épieront et rapporteront vos informations, on a atteint un nouveau niveau.

Mieux encore David Perry nous vante les mérites du cloud gaming et le fait qu’on peut jouer n’importe où, non ce n’est pas possible, car un hotspot vous donne au mieux du 300 Ko/s ce qui est à peine correct pour afficher du 360p tout en sachant que la vitesse de connexion est variable, vous aurez surtout une image dégueulasse. Certains grands sites internationaux ont déjà du mal à tenir sur des milliers de connexions simultanées, alors pouvoir jouer massivement sur le cloud gaming est impensable. Déjà que les États-Unis sont moins avancés que nous quant au déploiement d’un réseau internet plus moderne, pays duquel ce nouveau service est né et qui a du mal à faire fonctionner de façon fluide les jeux (merci le lag), ça ne risque pas d’être un franc succès, pas sur que les joueurs veulent adopter un système liberticide.

Conclusion

Sony pour l’instant déçoit sur énormément de points, mais également les éditeurs tiers qui était présent. Le responsable de chez sony en France m’a bien fait marrer quand il sort que le gamer d’il y a 7 ans n’est plus le même qu’aujourd’hui, hein pardon ? Je croyais que j’achetais une console pour ses jeux, je me suis trompé ? Seul Facebook et la VOD comptent ? Le meilleur pour la fin, on nous annonce un DLC exclusif à la console.

Sony ne nous a présenté qu’un objet qui n’a de console que le nom, moi ce que j’ai vu c’est une sorte de mix entre un PC et un media center. Même Hiro (Rédacteur en chef de JVC) à un avis en demi-teinte sur la console, il suffit de voir la tronche qu’il tire. Un meilleur hardware et le cloud gaming ne sera en rien des arguments de vente face aux problèmes qui se posent.

Espérons que la firme rattrapera le coup à l’E3, pour l’instant je gage qu’il puisse faire mieux.

HS : Tiens quand je disais que les jeux dématérialisés sur console auraient une vie bien moindre comparée au PC, je n’avais pas tort, Sony vient de confirmer qu’ils ne seront pas transférables sur PS4. De toute évidence, dans 2-3 ans votre Playstation store sur PS3 sera éteint, car pour Sony, ce service n’a plus lieu d’être avec son nouveau produit présent sur le marché. Déjà qu’ils n’ont pas intégré l’émulation logicielle de la PS3, je me demande s’il faut attendre autre chose.

Maj : Vous ne pourrez pas lire les CD sur PS4, PS4  : la console qui ne connait pas la compatibilité ?

Voici la conférence :



vendredi 22 février 2013 19:44


Test Die Hard Trilogy (Playstation)

Die hard Trilogy (testé sur Playstation)



Blog de hapistereturn012 : Jeux Vidéos Tests, Test Die Hard Trilogy (Playstation)

Il fait partie d'un de ses bons jeux pour la playstation et à sa sortie en 1996 avait forte impression grâce à sa bonne 3D, le moteur physique assez poussé et son coté arcade incroyablement fun. Une rétrospective s'impose.

Die Hard trilogy est l'adaptation en jeux vidéos des 3 premiers films die hard (aujourd'hui quadrilogie avec die hard 4) qu'on connaît sous le nom de piège de cristal, 58 minutes pour vivre et une journée en enfer avec notre badass John McClane . Le jeu se divise en 3 parties chacun correspondant à un des films : dans le 1er (piège de cristal) cela se limite à du tir à la 3ème personne, le second est un rail-shooter (58 minutes pour vivre) et le 3ème (une Journée en enfer) consiste à atteindre l'emplacement d'une bombe et foncé sur l'objet qui la contient en un temps imparti (enfin elle explose quand même) en restant au volant d'un véhicule à la façon de driver.

 

Yippee ka Yay


Le jeu dispose d'un système de scoring qui permet entre autres de faire le meilleur score et éventuellement finir le jeu. Vous pouvez ainsi donc enregistrer votre exploit sur la console. Vos points augmentent grâce aux différents bonus en fin de partie.
Le jeu dans son ensemble est orienté arcade et propose un challenge assez conséquent.


Ho ho I have a Machinegun !

Blog de hapistereturn012 : Jeux Vidéos Tests, Test Die Hard Trilogy (Playstation)

Nous allons en premier parler de piège de cristal qui dans le jeu comme dit plus haut est un jeu de tir à la 3ème personne. Vous traverser plusieurs étages de la tour de la nakatomi plaza avec vos 2 crédits en sauvant les civils dans les différents étages mais pour finir le niveau vous devez impérativement tuer tous les ennemis qui sont présents, par ailleurs un compteur affiche les ennemis restants et une mini-map permet de connaître leur emplacement (point rouge). De plus comme d'autres premiers jeux 3D, un brouillard limite la distance de vue de notre personnage et cela est bénéfique puisque l'ennemi ne nous voit pas, rien de mieux pour éviter une confrontation direct et perdre de la vie inutilement (symbolisé par le badge en haut à gauche).

Les ennemis parfois apparaissent grâce aux ascenseurs d'ailleurs on recevra des colis comme une mitrailleuse, notre personnage à l'air d'y prendre son pied (oh oh I have a machinegun !), des packs de santés ou des grenades et même dans certains niveaux un bonus de vie supplémentaire ! En sachant le nombre conséquent de niveau, si jamais vous devez y allez, il est possible de sauvegarder mais attention car elle renvoie au début du niveau pas en plein milieu comme les autres parties du jeu.


Les bonus de fin de partie ici sont grâce aux otages sauvés dans chaque niveau, un pourcentage est calculé puis multiplié pour donner les points bonus que l'on mérite.

5 vies pour mourir

58 minutes pour vivre est un rail shooter où vous devez tirer sur tous vos opposants en évitant de tirer sur les civils innocents (ça n'a pas d'impact sur la santé, mais cela permet d'obtenir un meilleur score à la fin). On commence à l'extérieur de l'aéroport où dans le film, John attend le retour de sa femme, malheureusement des terroristes ont décidé de terroriser les pauvres personnes qui s'y trouvent en les retenant en otage, l'avion aussi est retenu par eux. Vous partez avec 5 vies donc visez bien et agissez rapidement.

Blog de hapistereturn012 : Jeux Vidéos Tests, Test Die Hard Trilogy (Playstation)


Des bonus sont présents pour chaque fin de partie ou de niveau, un multiplicateur augmente le score en se basant sur le niveau de santé, de civils sauvés et d'ennemis tués. Durant le niveau vous pourrez tomber en prenant soin de détruire des caisses sur des medipacks, des armes ou des boucliers qui couvre les tirs ennemis pendant un temps limité, ces bonus sont aussi accessibles en tuant certains ennemis.


Certains terroristes ont d'apparence une certaine ressemblance avec Edward Carnby (Le modèle d'Alone in the dark the new nightmare), si vous cherchiez ce qu'il a fait entre 2 épisodes, vous avez votre réponse !

Blog de hapistereturn012 : Jeux Vidéos Tests, Test Die Hard Trilogy (Playstation)




Il est préférable d'utiliser la G-con (pistolet de time crisis) pour jouer à ce jeu, la souris est aussi compatible d'après le dos de la boîte, mais vous pouvez bien évidemment y jouer aussi avec la manette par contre le pad analogique est inutilisable dans le jeu, les premiers modèles de manette PlayStation ne possédaient pas de pad analogique.


Ma journée en enfer

Le 3ème épisode est celui que vous risquez de haïr tant sa maniabilité est mauvaise, pour vous faire une image de la conduite du véhicule c'est comme si vous conduisiez... un camion-benne ! Le seul moyen pour tourner correctement est d'utiliser L2 ou R2 pour faire un virage à 90°. En plus quand vous utilisez le turbo, il est impossible de tourner correctement que ce soit avec les touches fléchées ou le virage à 90°, c'est juste inadmissible et ça casse tout le plaisir de conduite. Heureusement son gameplay rattrape le reste et son coté arcade permet de mettre ce point noir au second plan, vous devez arriver à atteindre un des emplacements d'une bombe en fonçant dedans dans un délai imparti représenté par une horloge. Le moteur physique est bon, mais imparfait, il prend en compte que vous avez foncé dans un mur alors que vous l'avez frôlé et si vous foncez dans un poteau qu'ensuite vous êtes bloqué, accélérer et vous êtes téléporté. Il vous faudra un bon bout de temps pour maîtriser entièrement le jeu.

 

On a de la circulation (beaucoup) et faites votre possible pour éviter de foncer dans un véhicule, car après vous avez du mal à vous en sortir, éventuellement on peut éviter d'écraser les civils pour augmenter notre score en fin de partie malheureusement vous n'y penserez pas et vous vous la jouerez de la même façon qu'a carmageddon pour atteindre votre objectif, hors vous n'aurez pas beaucoup de points bonus en marge de sécurité. Les bonus qui augmentent d'un cran nos scores sont la marge de sécurité (éviter d'écraser des civils) et les civils sauvés. Les objectifs sont montrés par la flèche rouge qui entoure le chronomètre.Tout au long de votre périple des bonus seront disséminés sur la route confèrent des points supplémentaires, bonus de temps (temps supplémentaire) et des items turbo (accélère la vitesse de la voiture) dont les 2 derniers seront utile sur l'enfer que vous vivrez.

 

Conclusion : Le jeu se veut fun, arcade et propose du challenge, ce qui manque de nos jours. Pour le coup c'est réussi, le jeu a quand même mal vieilli à cause de son moteur, des animations rigides tant aussi pour le brouillard dans « piège de cristal » qui rappelle les premières heures de la 3D. Le rendu n'est pas terrible sur une Télévision Haute Définition.

Malgré son moteur vieillissant, si comme moi vous aimez les jeux arcade alors vous aimerez ce jeu, sa durée de vie est tout de même conséquente (45 niveaux au total). Si vous êtes Maso essayez la 3ème partie du jeu "une journée en enfer".


Note : les screens viennent de site externe car je n'ai pas les moyens de capturer l'image de ma TV.

dimanche 25 septembre 2011 19:34 , dans Tests écrits


Vidéo détente sur Alice Retour au pays de la folie

  Sorti en juin dernier,le dernier titre du designer American Mcgee fait tape à l'oeil grâce au travail artistique du studio Spicy Horse malheuresement  d'après ce que j'entends il ne se vendrais peut être pas assez, ce qui est bien dommage. Je propose aujourd'hui de découvrir ce jeu qui je vous l'espère vous plaira et donnera envie d'y jouer.

N'hésitez pas à commenter ! {#}

 

dimanche 25 septembre 2011 19:09 , dans Vidéos Tests/walktrough


Walktrough Hovertank 3D

   En sachant que je poste pas régulièrement de vidéos sur youtube je propose aujourd'hui 2 jeux vidéos à découvrir, l'un est un walktrough d'un shareware de ID au temps où il travaillait chez softdisk (Hovertank 3D) et de l'autre une petite vidéo d'Alice retour au pays de la folie.

Hovertank 3D

Level 1 à 5

 

Level 6 à 10

Level 11 à 14

Level 15 à 20 (Dernier Niveau)

Partie 2

Partie 3

 

dimanche 25 septembre 2011 19:02 , dans Vidéos Tests/walktrough


Aperçu de rainbow six (PC/PS1 1998)

Vidéo commentée de rainbow six sur PC , le 1er sortie en 1998.

Excusez moi d'être dans les vapes j'ai été torturer par un jeu blague du nom de Battle los angeles

dimanche 15 mai 2011 09:14 , dans Vidéos Tests/walktrough


|

ouvrir la barre
fermer la barre

Vous devez être connecté pour écrire un message à hapistereturn012

Vous devez être connecté pour ajouter hapistereturn012 à vos amis

 
Créer un blog